Rechercher
  • Plüm-Plüm

Ma douce

Septembre est le bon mois, ma douce.

Un jour de plus je reste près de toi,

Et ça, c'est juste.


Puis, par la voie de l'air, ma douce,

Je prendrais mon sac

Et avec mes affaires en vrac,

Je m'en irai me taire ;


Où irais-je après cela?

Me mettras-tu ici,

Ou près des miens là-bas?

Peux tu me garder près de toi?


Et viendras tu, ma douce,

ça, tu n'aimeras pas..

Arroser les plantes laissées nues,

Par quelques épleurés d'en bas ?


Tu ne me verras plus ma douce

Et tu ne t'y prépare pas.


Ma douce, un jour de plus, je reste près de toi.


Tu mettras à mon côté cette bague que j'ai au doigt ;

Toute ma vie je l'ai gardé, ne me l'enlevez pas.


Ma douce, je t'ai voulu ;

Je n'ai rien demandé de plus,

Et dans tes yeux, j'ai vu ma vie et mon bonheur,

Ma douce jolie.

Ma douce en couette,

ma douce fillette,


Il n'est pas tout à fait temps.

4 vues

Posts récents

Voir tout

L'objet laid

Il est laid, l'objet laid, l'est pas beau! Y'a qu'à voir, il n'a aucun propos! Oublié tristement sur un coin d'étagère, L'échoué avorton, privé de lumière, Dort le cœur lourd depuis des millénaires ;

Beauté et laideur

Beauté et laideur Vont en âmes sœurs, Amants fidèles, Époux immortels. Beauté est féconde Et laideur amoureux, Mains sur les yeux Et oreille contre cœur, Ils sont maîtres du monde Et parents de têtes

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now