Rechercher
  • Plüm-Plüm

Tes mains

Mis à jour : avr. 14

(Texte de l'album La ville et le vent)

A mon père


Tes racines se tissent

Et creusent, plus profondes,

Chaque jour que tourne le monde,

Dans la terre ronde s'enfouissent.


Ton cœur vogue bien,

Entre ton pays et le mien,

Tes mains se donnent,

A des danses, et volent.

7 vues

Posts récents

Voir tout

L'objet laid

Il est laid, l'objet laid, l'est pas beau! Y'a qu'à voir, il n'a aucun propos! Oublié tristement sur un coin d'étagère, L'échoué avorton, privé de lumière, Dort le cœur lourd depuis des millénaires ;

Beauté et laideur

Beauté et laideur Vont en âmes sœurs, Amants fidèles, Époux immortels. Beauté est féconde Et laideur amoureux, Mains sur les yeux Et oreille contre cœur, Ils sont maîtres du monde Et parents de têtes

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now